Passer au contenu principal
Fermer menu

Commercialiser les produits bio en circuit long demain ? Suite

Commercialiser les produits bio en circuit long demain ? Suite

Quels sont les critères essentiels définis par les acteurs bio wallons pour encadrer et accompagner le développement d’un circuit long bio de qualité en Wallonie?

En près d’une heure, une synthèse dynamique des différents facteurs identifiés par les acteurs du secteur a été présentée le 27 juillet dernier, dans le cadre de la foire de Libramont.

Les principes fondamentaux de la charte expliqués au public – Foire de Libramont 2019

Rassemblant l’UNAB, la SoCoPro et Biowallonie, cette présentation a permis de mettre en avant le travail co-créé par les 80 participants, actifs lors des tables rondes du 29 avril dernier. Ces tables rondes se composaient uniquement d’acteurs actifs au sein du secteur, et comportaient des profils venant des différentes filières composant le marché (producteurs, transformateurs, grossistes, distributeurs, petites, moyennes et grandes surfaces, magasins spécialisés, représentant des consommateurs,…).

Téléchargez la présentation

Pour accompagner cette rencontre et permettre de nourrir les réflexions et témoignages, Mathieu Lanckry, producteur actif au sein de l’initiative française BIOCOOP avait fait le déplacement.

Retrouverez son témoignage (image 31 à 51)

La réunion s’est clôturée par un débat, permettant d’identifier les freins et leviers actifs actuellement en Wallonie pour le développement d’une charte accompagnant le circuit long, oeuvrant au respect de l’ensemble des parties prenantes. Ce débat a mis en évidence les craintes de nombreux producteurs à franchir le pas du circuit long.

Un tout premier pas pour une suite à venir.

 

 

 

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées