Passer au contenu principal
Fermer menu

Pommes de Terre Robustes

Sur cette page vous découvrirez les variétés de Pommes de Terre Robustes.

Qu’est-ce qu’une variété robuste ?

 

Les variétés robustes sont

« des variétés de pommes de terre qui peuvent garantir un rendement et une qualité suffisante en conditions peu favorables ».

Ces variétés doivent donc autant que possible tendre à :

  •      Résister aux maladies et particulièrement au mildiou (P. infestans)
  •      Résister à la sécheresse et à la chaleur
  •      S’accommoder d’une faible fertilisation
  •      Avoir une production qualitative et quantitative

La résistance au mildiou représente un grand atout pour assurer la stabilité des récoltes. Ce qui octroie par la même occasion plus de stabilité et de confiance au sein de la filière de pomme de terre : de la production à l’emballage et la vente, en allant par le secteur de la transformation. Enfin, les résistances variétales peuvent permettre de réduire fortement les traitements antifongiques, ceci tant en conventionnel qu’en bio!

Qui sont elles?

Pour le marché du frais :
À Chair FermeÀ Chair TendreÀ  Chair Farineuse
Pour les cuissons à la vapeur, à l’eau, en papillote, sautées ou rissoléesPour les cuissons à la cocotte ou au fourPour les purées, les frites et les chips (ménagère)
Agila, Allians, Maïwen, Tentation, Vitabella, ZenAcoustic, Alouette, Bionica, Cammeo, Cephora, Coquine, Levante, Passion, Sevilla, Tinca, Twinner, TwisterAlanis, Carolus*, Connect*, Kelly, Louisa, Otolia (polyvalente), Sarpo Mira

* peuvent également convenir pour les cuissons cocottes et au four

Pour le marché de la transformation :
Chaire Farineuse FritableChaire Farineuse / Chipsable
Alanis, Carolus, Kelly, Otolia, Sarpo Mira, SevillaLouisa

 

Téléchargez-le ici : la « Liste belge des Variétés de pommes de terre Robustes, édition 2020 » qui contient tous les détails sur les variétés et leurs résistances au mildiou.

Cette liste évolue chaque année en fonctions de nouvelles variétés disponibles sur le marché et des résultats d’études conjointement menées.

Pourquoi des essais variétaux spécial mildiou en bio

Vidéo réalisée à l’occasion de la démo variétale du 28 aout 2020, par le CRA-W.

 

Comme évoqué dans cet article “La recherche sur le mildiou de la pomme de terre” (Sillon Belge, 22/01/20), le mildiou reste le pire ennemi de nos cultures de pommes de terre, ravageant de larges zones territoriales, parfois jusqu’à engendrer des pertes totales de récoltes en cas de fortes infestations.

Mildiou sur feuilles de pdt, face supérieure (Fiwap)Idem, face inférieure (Fiwap)Mildiou en tubercule (CRA-W)

A voir également; “Vers l’intégration et l’amélioration des systèmes de lutte contre le mildiou” (Source: C.A.R.A.H).

Les Essais MilVar et “Variétés Robustes”

En Wallonie existent deux programmes d’essais qui mettent en valeur les variétés robustes : les essais MilVar (depuis 2010) et les essais sur les variétés robustes (depuis 2019).

Les Essais MilVar

 

Chaque année, l’unité “Amélioration des Espèces et Biodiversité” du CRA-W, en collaboration avec la Fiwap, installe un essai MilVar (pour Mildiou-Variétés),  à Libramont. Par ailleurs, un essai semblable est également installé à Ath par le Carah.

Ces essais visent à évaluer, année après année, les (nouvelles) variétés par rapport à leur sensibilité au mildiou du feuillage. Ils permettent ainsi de mettre en évidence les meilleurs variétés du points de vue de la résistance au mildiou. La présentation des résultats MilVar a lieu, depuis 2010, chaque année en décembre via le Fiwap-Info. Le dernier rapport date de décembre 2019.


Source D. Rykmans (Fiwap)

De plus, cette unité mène un programme de création variétale en pomme de terre. Son focus est également la résistance au mildiou. Depuis 2018, une première nouvelle variété – la Louisa – est inscrite au catalogue belge et figure également dans la liste des variétés robustes.
Elle est d’ailleurs déjà utilisée et produite par un producteur de plants belges. Vous la trouverez déjà dans les paquets de chips d’un transformateur belge: “Louisa: une nouvelle variété de pomme de terre belge plus écologique et locale!” (Sillon Belge, 12 mai 2018).

 

Les Essais des “Variétés Robustes”

 

Dans le cadre du projet “Variétés Robustes”, une nouvelle série d’essais a été mise en place depuis 2019. Son but est de tester les variétés commerciales figurant sur la liste belge des Variétés Robustes. Ces essais seront menés pendant 3 ans et sont le fruit d’une collaboration étroite entre le CRA-W, Biowallonie et la Fiwap.

Ces essais des Variétés Robustes se distinguent des essais MilVar dans le sens qu’ils :

–       sont réalisés dans des conditions 100% bio

–       sont sujets à des analyses plus poussés

Photo: Visite de l’essai avec Daniel Ryckmans (Fiwap)

 

Vous trouvez les résultats de l’essai MilVar et Variétés Robustes de 2019 dans le premier rapport scientifique intitulé : « Pommes de terre robustes en Agriculture Biologique : essai variétal », M. Abras, F. Ben Abdallah, V. César, L. Mertens, M. Morelle, D. Ryckmans, A. Soete, L. Thomas. Téléchargez-le ici: Rapport Final de l’essai variétal des variétés robustes en AB (2019)

Pour un résumé de ce rapport et plus d’information sur l’utilisation du cuivre dans différentes cultures bio n’hésitez pas à consulter le dossier technique “Le cuivre : pratiques actuelles en agriculture biologique et alternatives possibles” dans Itinéraires BIO n°50 de janvier/février 2020.

 

Pratiques culturales pour réguler le mildiou de la pomme de terre

 

En agriculture biologique, où les moyens de luttes préventives sont limités (et les curatifs inexistants), la robustesse face au mildiou est un grand atout pour assurer la stabilité (quantitative et qualitative) des récoltes. Afin d’en augmenter l’effet, il est recommandé de choisir des pratiques culturales adaptées, telles que :

◦       Le suivi des conseils et prescriptions des services d’avertissements relatifs au mildiou (spécifiques au bio) tels que le CARAH en Région wallonne ou du PCA en Région flamande

◦       La gestion des tas de déchets, écarts de triage (priorité) et des repousses (en second lieu) pour éviter qu’ils ne deviennent des foyers d’infection tôt dans la saison

◦       La pré-germination des plants

◦       La culture en bandes afin de freiner les spores

◦       La surveillance régulière et la destruction des plantes infectées

◦       La ventilation immédiate des tubercules récoltés

◦       La destruction des tubercules infectés après récolte

 

Itinéraire BIO n°50 : Dossier Spécial sur l’usage du cuivre !!!

A voir aussi : ASBL Greenotec, Daniel  Ryckmans, info-bio 2017 : http://www.greenotec.be/medias/files/info-bio-2017-corrige.pdf

Petit rappel du contexte et institutions impliquées :

Les Conventions des Pommes de Terre Robuste

 

L’exemple des Pays-Bas

 

L’usage du cuivre a été interdit aux Pays-Bas depuis l’année 2000. En conséquence, le mildiou s’y avérait encore plus problématique qu’en Belgique, notamment lors des saisons de culture 2012, 2014 et 2016.

Suite à la saison 2016, un projet « Variétés Robustes » a été initié chez eux. Ce projet a mené à la signature d’une convention menée par leur filière de la pomme de terre bio (Bionext) et intitulée « Transition accéléré vers des variétés robustes en pommes de terre bio ».

Ainsi, les partenaires et spécialistes de la filière Hollandaise se sont collectivement engagés à acheminer les variétés robustes dans la sélection, la production et la vente.

Le but visé était d’arriver à 100% de variétés robustes dans les rayons (en pommes de terre bio) pour la fin d’année 2020. Ils y sont bien arrivé !

(Les néerlandophones peuvent trouver plus d’infos à propos de l’initiative aux Pays-Bas sur ce lien. 


Source (Fiwap – Juin 2019)

 

Les Conventions en Belgique

 

Photo: Signature en Flandres (2018)Photo: Signature en Wallonie (2018)

La Wallonie et la Flandre ont suivis cette initiative néerlandaise lors des signatures des « conventions pommes de terre bio robustes », respectivement en juillet et novembre 2018. Celles-ci comptent environ 100 signataires en Belgique et impliquent donc la majeure partie des acteurs de la filière pomme de terre bio belge. De plus, outre ces acteurs (transformateurs, distributeurs, …), on y retrouve également les structures d’encadrement Bioforum Vlaanderen et Biowallonie, les centres de recherche Inagro et CRA-W, les agences pour la promotion de l’agriculture VLAM et APAQ-W, et l’interprofession wallonne de la pomme de terre, à savoir la Fiwap.

Ces conventions belges ont pour objectif d’arriver à 100% de variétés robustes dans les rayons de pommes de terre bio pour la fin 2021.

D’après la Fiwap, 30 % des pommes de terre cultivées en bio lors de la saison 2019 étaient déjà de variétés robustes. Le secteur espère ainsi pouvoir arriver à dépasser les 50 % dès 2020. (Publication : Daniel Ryckmans, Thomas Dumont de Chassart et Justine Gilquin, « La part de variétés robustes en production bio », Fiwap info n°164 p 23, Décembre 2019)

Les pommes de terre pour les collectivités

 

Pour un état de lieu des freins et possibilités dans la filière pommes de terre biologiques dans la restauration collective : Utilisation de pommes de terre biologiques dans la restauration collective

Articles au même sujet :

Date d’éditionSourceTitre du fichier
/C.A.R.A.H.Les systèmes d’aide à la décision pour la lutte contre le mildiou de la pomme de terre en Région wallonne
/C.R.A.-WPdt robustes bio
28/09/2020C.R.A.-WVers une culture de pommes de terre biologiques 100% robustes
Décembre 2019FiwapFiwap Info 164 – Essai variétés robustes encadré par le CRA-W – Résultats 2019
Décembre 2019FiwapFiwap Info 164 – article évolution de la part des variétés robustes en production bio. D. Ryckmans et TD de Chassart.
Janvier 2020FiwapFiwap info n°165 : Production de frites, chips/ croustilles et variétés pour le marché du frais
Avril 2017FiwapFiwap info 154 – Pommes de terre bio, variétés et mildiou, réflexions et conseils
Janvier 2019C.R.A.-W

Une convention « pommes de terre robustes bio » signée au salon Interpom à Courtrai ! (Vincent Cesar)

Vigimap.behttp://www.vigimap.be

Contacts 

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées