Passer au contenu principal
Fermer menu

Pommes de Terre Robustes

Sur cette page vous découvrirez les variétés de pomme de terre qui figurent sur la « Liste belge des Variétés de pommes de terre Robustes, édition 2020 »

Téléchargez-le ici : Liste Belge (2020) des Variétés Robustes de Pomme de Terre

Cette liste sera mis à jour bientôt, quand les résultats de l’essai des variétés robustes de 2020 seront traité (pour la fin de l’année). Et alors vous trouverez ici la liste des variétés 2021. Elle ne changera sans doute pas beaucoup, mais il se peut qu’il aura des nouveaux rajouts ou une variété ou l’autre qui s’élimine.

Pourquoi est-ce que cette liste change? Il y a deux raisons principales. Premièrement parce que les variétés doivent se prouver d’année en année sur les champs d’essai, tout en tenant compte des possibles mutations des souches de mildiou. Et deuxièmement parce que les sélectionneurs des différentes maisons de plants ne cessent pas à nous présenter des variétés améliorées chaque année. Et si ils “passent le test” ils sont donc rajoutées à notre liste. Ce qui est une bonne chose!

Qu’est-ce qu’une variété robuste ?

Les variétés robustes sont « des variétés de pommes de terre qui peuvent garantir rendement et qualité suffisante en conditions peu favorables ». Sélectionnées pour leur résistance aux maladies et particulièrement au mildiou (Phytophthora Infestans), ainsi que pour leur tolérance à la sécheresse et à la chaleur, elles doivent également être capables de produire de façon qualitative et quantitative même en présence d’une faible fertilisation. Ces variétés doivent leur robustesse à leur hâtivité couplée à une certaine tolérance au mildiou du feuillage. Elles échappent ainsi aux attaques à l’origine d’importants dégâts dans les cultures de pommes de terre. En effet, en agriculture biologique, les moyens de lutte préventifs sont limités et les curatifs inexistants.

Dans ce contexte, la résistance au mildiou représente donc un grand atout pour assurer la stabilité des récoltes. Ce qui octroie par la même occasion plus de stabilité et de confiance au sein de la filière de pomme de terre : de la production à l’emballage et la vente, en allant par le secteur de la transformation. Enfin, les résistances variétales peuvent permettre de réduire fortement les traitements aux fongicides tant en conventionnel qu’en bio !

Aussi, cette page vise à fournir plus d’information sur les caractéristiques et qualités des différentes variétés robustes. Nous espérons qu’elle permettra de faciliter le choix variétal des différents acteurs de la chaine.

Petit rappel du contexte et institutions impliquées :

Les Conventions des Pommes de Terre Robuste

 

L’exemple des Pays-Bas

 

L’usage du cuivre est interdit aux Pays-Bas depuis 2000. En conséquence, le mildiou s’y est avéré encore plus problématique qu’en Belgique, notamment lors des saisons de culture 2012, 2014 et 2016. C’est d’ailleurs après la difficile saison 2016 que le projet « Variétés Robustes » a été initié en 2017 aux Pays-Bas. Il a ensuite mené à la signature de la convention volontaire « Transition accéléré vers des variétés robustes en pommes de terre bio » par la filière de la pomme de terre bio aux Pays-Bas.

À cette occasion, les partenaires de la filière (obtenteurs, maisons de plants, producteurs de plants et de pommes de terre de consommation, négociants-préparateurs, transformateurs, supermarchés, magasins spécialisés et le service d’encadrement Bionext) se sont collectivement engagés à mettre en avant les variétés robustes dans la sélection, la production et la vente. Le but étant d’arriver à 100% de variétés robustes dans les rayons (en pommes de terre bio) pour la fin de 2020.

Photo: 1. Signature de la convention en Flandre (2018), Photo 2. Signature de la convention en Wallonie (2018)

En Belgique

 

La Flandre et la Wallonie ont suivies l’initiative néerlandaise lors des signatures des « conventions pommes de terre bio robustes » respectivement en juillet et novembre 2018. Elles comptent actuellement environ 100 signataires en Belgique et implique donc la majeure partie des acteurs de la filière pomme de terre bio belge. De plus, outre les acteurs cités plus haut, on y retrouve également les structures d’encadrement Bioforum Vlaanderen et Biowallonie, les centres de recherche Inagro et CRA-W, les agences pour la promotion de l’agriculture VLAM et APAQ-W, et l’interprofession wallonne de la pomme de terre, à savoir la Fiwap. Ces conventions belges ont pour objectif d’arriver à 100% de variétés robustes dans les rayons de pommes de terre bio pour la fin de 2021. Aussi en 2019, 30 % des pommes de terre cultivées en bio étaient de variétés robustes d’après la Fiwap. Le secteur espère ainsi dépasser les 50 % dès 2020.

Les essais variétaux spécial mildiou en bio

Essai MilVar

 

Chaque année, l’unité “Amélioration des Espèces et Biodiversité” du CRA-W, en collaboration avec la Fiwap, installe un essai MilVar (pour Mildiou-Variétés),  à Libramont. Par ailleurs, un essai semblable est également installé à Ath par le Carah. Ces essais visent à évaluer, année après année, les (nouvelles) variétés par rapport à leur sensibilité au mildiou du feuillage. Ils permettent ainsi de mettre en évidence les meilleurs variétés du points de vue de la résistance au mildiou. La présentation des résultats MilVar a lieu, depuis 2010, chaque année en décembre via le Fiwap-Info. Le dernier rapport date de décembre 2019 (Fiwap-Info n° 164).

De plus, cette unité mène également un programme de création variétale en pomme de terre. Son focus est également la résistance au mildiou. Depuis 2018, une première nouvelle variété – la Louisa – est inscrite au catalogue belge et figure également dans la liste des variétés robustes. Elle est d’ailleurs déjà utilisée et produite par un producteur de plants belges et un transformateur belge lui aussi.

Les Essais des “Variétés Robustes”

 

Photo : 1. Visite de l’essai avec Daniel Ryckmans (Fiwap), Photo 2. L’apéro après-visite avec les >70 visiteurs

Dans le cadre du projet “Variétés Robustes”, une nouvelle série d’essais a été mise en place depuis de 2019. Son but est de tester les variétés commerciales figurant sur la liste belge des Variétés Robustes. Ces essais seront menés pendant 3 ans et sont le fruit d’une collaboration entre le CRA-W, Biowallonie et la Fiwap. Le CRA-W implique par ailleurs différentes unités dans ce projet : l’unité “Stratégies Phytotechniques”, l’unité “Fertilité des sols et protection des eaux”, ainsi que la Cellule transversale de recherches en Agriculture Biologique.

Les données présentées proviennent de la « liste belge des variétés de pommes de terre robustes », des résultats MilVar et du premier rapport scientifique de décembre 2019 intitulé : « Pommes de terre robustes en Agriculture Biologique : essai variétal », M. Abras, F. Ben Abdallah, V. César, L. Mertens, M. Morelle, D. Ryckmans, A. Soete, L. Thomas. Téléchargez-le ici: Rapport Final de l’essai variétal des variétés robustes en AB (2019)

Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter le dossier technique “Le cuivre : pratiques actuelles en agriculture biologique et alternatives possibles” dans Itinéraires BIO n°50 de janvier/février 2020 et le site de la Fiwap.

La démonstration de l’essai de 2020 a eu lieu le vendredi 28 aout. Voici vous trouvez un petit rapportage de l’évènement, fait par le CRA-W: https://www.cra.wallonie.be/fr/deuxieme-annee-dessai-pour-la-culture-de-pommes-de-terre-robustes-bio.

Les pommes de terre pour les collectivités

 

Pour un état de lieu des freins et possibilités dans la filière pommes de terre biologiques dans la restauration collective : Utilisation de pommes de terre biologiques dans la restauration collective

Contacts 

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées