Passer au contenu principal

Genèse impertinente d’un calendrier pertinent.

Genèse impertinente d’un calendrier pertinent.

Au sein de la coopérative Agricovert on fait du commerce mais pas que, on parle, on échange, on réfléchit, on essaie de construire autre chose. Entre producteurs, entre consommateurs, tous ensemble. On parle des prix, des pratiques culturales, des pratiques commerciale et de qualité. La qualité du travail, la qualité du sol, la qualité du goût, la qualité du lien avec les consom’acteurs, la qualité de vie………

Cette qualité a retenu toute notre attention et nous a conduit sur le chemin de la rédaction d’une charte qui allait au delà du cahier des charges bio. Une charte rédigée entre producteurs, entre consom’acteurs et réunie dans un texte commun.

Une charte ambitieuse, c’est long à lire… Trouver une façon de communiquer plus ludique

Cette démarche nous a mené de réunions en soirées, de grandes réflexions en grands éclats de rire. Une charte ambitieuse c’est long à écrire, c’est long à lire………Alors on voulait aussi trouver une façon de communiquer plus ludique, une porte d’entrée décalée pour diffuser le résultat de notre travail. Voilà comment est née, il y a deux ans déjà, l’idée farfelue mais tenace de faire un calendrier  de producteurs nus ; à la mode anglaise. On en a beaucoup parlé, on en a beaucoup ri………et puis au fil des jours on a senti le monde du bio en pleine mutation et on s’est dit c’est le moment, c’est l’instant, on fonce !

Tant et si bien que le calendrier « Agricovert se met à nu » est sorti de l’imprimerie début décembre pour nous accompagner tout au long de l’année 2018. On y retrouve des membres de l’équipe permanente de la coopérative, des maraîchers, des éleveurs, des artisans, des consommateurs dans leurs univers de travail poétisé et stylisé. Un petit détail n’échappera à personne, ils sont tous nus !

Nus parce que

Nus parce que l’important ce n’est pas l’emballage mais ce qu’il y a à l’intérieur ! Nous mettre à nu ? N’est-ce pas ce que nous faisons tous les jours dans notre travail en y mettant tout notre cœur, tout notre corps, toute notre force, toute notre conviction, toutes nos connaissances pour produire légumes, viande, fromages, pain … Nus parce que nos produits sont ce qu’ils sont, sans artifice, sans adjuvant sans produit de synthèse. Parce que notre métier c’est produire des aliments de qualité. Parce que notre métier ce n’est pas emballer le tout dans un univers marketing maîtrisé et calibré par de grandes théories nées dans des bureaux pour faire oublier que ce qui se trouve à l’intérieur de l’emballage est souvent dénaturé, fade ou rempli d’exhausteurs de goût.

Qu’attend le consom’acteur ?  Nous, nous voulons défendre la bio en tant que label mais aussi en tant que mode de production incluant des valeurs humaines essentielles. Quant à notre image nous la gardons pour nous, nous ne voulons pas servir de tête de gondole.

Sauter le pas de la photo ce fut un petit défi, de grands fous rires

Ce calendrier a pu passer de la blague de potaches à la réalité concrète grâce à la dynamique qui existe entre les producteurs au sein de la coopérative et tous ceux qui se sont prêtés au jeu savaient pourquoi ils sautaient à l’eau.  A force de travailler ensemble pendant plusieurs années, de partager la même passion, les mêmes difficultés, de se poser les mêmes questions sans toujours trouver les bonnes réponses on commence à mieux se connaître, à se faire confiance. Sauter le pas de la photo ce fut un petit défi, de grands fous rires, et la petite histoire d’Agricovert qui s’écrit.

Cette dynamique collective est essentielle pour faire avancer notre secteur et lui permettre de grandir tout en en gardant la maîtrise. Parlons-nous, connaissons-nous, découvrons-nous à travers des projets coopératif, à travers des organisations professionnelles, des espaces de paroles, des structures qui nous fédèrent, qui nous défendent, qui amplifient notre voix.

Ensemble que nous pouvons convaincre

C’est ensemble que nous pouvons défendre une agriculture qui nous est chère, ensemble que nous pouvons convaincre, avancer, progresser et promouvoir une agriculture bio de qualité loin des chimères et des faux-semblants d’un mouvement de fond qui menace la bio de se faire avaler par les dérives du modèle industriel.

Nous vous souhaitons à tous une excellente année 2018 au fil des page de notre magnifique calendrier !

Cedric Melin et Pia Monville, Les coins de champ

Plus d’infos : http://www.agricovert.be/