Passer au contenu principal

Les débouchés bio en 2017

Les débouchés bio en 2017

Une cinquantaine de personnes se sont déplacée ce lundi 8 mai à Aye (près de Marche-en-Famenne) pour suivre notre soirée annuelle sur les débouchés du secteur bio. Forte de son succès, cette rencontre est devenue, après 3 éditions, un moment important pour les producteurs bio qui débutent ou qui réfléchissent à leur circuit de commercialisation.

La conférence a débuté avec une présentation de Biowallonie sur la demande des consommateurs belges, les différentes filières et les canaux de commercialisation du secteur bio wallon en détail. Parmi les nombreux sujets du jour, des nouvelles tendances de consommation ont été présentées tel que :

  • l’offre « prêt à manger »: plat, dessert, soupe,…
  • la tendance « à faire soi-même »: kit pour produire ses graines germées, pour faire pousser ses champignons à la maison, kit pour faire un risotto, un dessert, de la bière,…
  • le zéro gâchis et le zéro déchet: le vrac a le vent en poupe avec l’ouverture de nombreux magasins 100% vrac, la valorisation des co-produits ou des invendus
  • l’alimentation bénéfique: des produits AVEC des super-aliments, des algues,… et SANS gluten, sucre, lactose, cuisson
  • la connaissance du produit: origine de la matière première, du procédé de fabrication,…
  • l’alimentation plaisir: le beau ET bon
  • l’alimentation « à côté de chez moi »: le LOCAL.

Cette intervention fut suivie par trois témoignages de producteurs bio présentant chacun leur démarche de diversification et de commercialisation : Christian Schiepers (grandes cultures à Wanze), Caroline Wauquaire de la ferme de Rosière (élevage bovins viandeux et porcins à Virton) et Margot Moreau de la chèvrerie du Moulin du Wez (élevage caprins et maraichage à La Roche-en-Ardenne). Trois portraits de réussite diversifiés qui ont apporté de l’inspiration et des encouragements à ceux qui souhaitent se lancer dans de nouveaux projets de commercialisation.

La soirée s’est terminée par une table ronde de 5 acteurs bio à la recherche de productions bio wallonnes :

  • Jeanne Collard – La cuisine des Champs/TCO Service (Société de catering) recherche des producteurs d’une grande variété de légumes, entre 50kg et 500kg/semaine suivant les légumes.
  • David Grodent – Ecodis (Distributeur) recherche du beurre au lait cru, du lait cru, des fromages de brebis et de chèvre à pâte dure et à pâte molle. Depuis la soirée, David a déjà eu plusieurs contacts intéressants pour le beurre.
  • Marie-Laure Laret – L’artisane Culinaire (Traiteur) recherche des produits de niche tel que le canard, le poisson, … Sinon des pâtes, viennoiseries, légumes, plantes à repiquer, …
  • Antonin Castel – Le réseau des GASAP (Groupement d’achat) recherche des producteurs livrant Bruxelles. Mais depuis peu, celui-ci soutient également la création de GASAP en Wallonie.
  • Jean-David Couderc – Färm (magasins bio) recherche de nombreux produits pour augmenter leur gamme wallonne telle que des produits laitiers (yaourts, lait cru), céréales et légumineuses, produits transformés tels que petits déjeuners, fruits et légumes, petits-fruits, dindes et canards.

La soirée s’est terminée par des longues discussions et de beaux échanges autour d’une bière ainsi que des dégustations des délicieux produits de la ferme de Rosière et du Moulin du Wez.

Intéressé par le sujet ? Ne ratez pas la prochaine édition qui aura lieu en 2018.