Passer au contenu principal
Fermer menu

Refonte du Plan Stratégique bio : une Wallonie audacieuse !

Refonte du Plan Stratégique bio : une Wallonie audacieuse !

Sur proposition du Ministre wallon de l’Agriculture, René COLLIN, le Gouvernement wallon a approuvé le projet de révision à mi-parcours du Plan stratégique pour le développement de l’agriculture biologique en Wallonie à l’horizon 2020.

En juin 2013, le Gouvernement s’est doté d’un Plan Stratégique bio qui fixait des objectifs d’évolution à l’horizon 2020, à savoir : 14% de la surface agricole utile cultivés selon les règles du bio, 1.750 exploitations sous contrôle bio et 3% du total des produits alimentaires achetés en bio.

Des objectifs plus ambitieux !

A 3 ans de l’échéance de ce Plan, l’objectif initial est réalisé à 60 % pour les surfaces, à 75 % pour le nombre d’exploitations et à plus de 90 % pour la part de marché en bio.

Sur base de cette progression, les objectifs du Plan Bio ont été revus à la hausse. A la demande du secteur, le Ministre René COLLIN a ainsi proposé au Gouvernement wallon un projet de révision du Plan pour coller davantage à la réalité du terrain. En effet, nous importons toujours des quantités importantes de ces produits, faute de productions locales. Des moyens complémentaires ont été débloqués pour atteindre, en 2020, les 18% de la surface agricole utile, les 2.000 exploitations certifiées bio et les 6% de parts de marché des produits bio !

Regards sur un plan ciblé et concret

Des moyens supplémentaires de 3 millions d’euros seront consacrés dès 2018 aux acteurs au cœur de la mise en œuvre de ce Plan Stratégique : le CRA-W (et sa cellule transversale bio), Biowallonie, la SoCoPro, la DGO3 et l’APAQ-W.

Ce plan se décline en 20 actions, contre 30 précédemment, réparties à travers 5 axes que sont : la recherche, le développement, l’encadrement, la formation et la promotion.

A titre d’exemples :

  • Le CRA-W va augmenter la surface de ses terres converties au bio pour mener à bien des recherches spécifiques aux grandes cultures et au maraichage.
  • La DGO3 va lancer un appel à projets visant à favoriser le développement de filières complètes en vue de pouvoir couvrir notre propre consommation et ainsi réduire les importations au profit du développement de notre économie locale.
  • Biowallonie va encadrer les agriculteurs conventionnels avant leur conversion au bio afin d’optimaliser leur potentiel d’évolution, et accompagner le développement des filières.
  • La SoCoPro va développer un volet « bio » au sein de sa cellule d’information sur l’agriculture wallonne afin de communiquer de façon objective sur ses spécificités.
  • L’APAQ-W va poursuivre ses missions de promotion du secteur bio auprès des consommateurs.

Pour René COLLIN, ce Plan s’intègre parfaitement dans le positionnement de la Wallonie comme région résolument engagée dans le développement d’une agriculture biologique forte, crédible et durable.  Par cette révision du Plan Stratégique Bio, René COLLIN contribue toujours plus à ce que nos produits répondent aux exigences légitimes de nos consommateurs.

Le plan complet est consultable ici ou téléchargeable ici

 

 

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées