Passer au contenu principal

Qualités nutritionnelles du lait Bio

Qualités nutritionnelles du lait Bio

Tout d’abord avant de faire le point sur les qualités nutritionnelles du lait produit en agriculture biologique, il nous semble important de définir ce que l’on entend par « qualités nutritionnelles ». Il s’agit de la composition qualitative et quantitative en nutriments. De tous les aliments, le lait est celui qui est le plus complet du point de vue nutritionnel.  En effet, le lait constitue :

  • La source principale de calcium de haute biodisponibilité
  • Une source de protéines animales d’excellente qualité, contenant tous les acides aminés essentiels
  • Une source de plus de 400 acides gras différents : 64% d’acides gras saturés-36% d’acide gras insaturés (mono et polyinsaturés).
  • Une source de glucides dont le principal est le lactose.
  • Le principal apport en phosphore, iode, magnésium, zinc et sélénium.
  • Une source de vitamines B, A et D.
  • Un excellent moyen d’hydratation: le lait contient en effet 89% d’eau.

Concernant les acides gras, précisons que les polyinsaturés sont davantage reconnus comme bénéfiques pour la santé grâce à leur action favorable sur le système cardio-vasculaire, sur la fonction cérébrale et grâce à leur action anti-inflammatoire et anti-allergie. Aujourd’hui, on entend très souvent parler des acides gras oméga-3 et oméga-6 qui sont très importants pour l’être humain. Néanmoins, nos habitudes alimentaires font que notre consommation d’acide gras oméga-6 se situe bien au-delà des recommandations journalières. À l’inverse, notre consommation d’acide gras oméga-3 se situe bien au deçà des recommandations. Dès lors, on montre que le rapport oméga-3/oméga-6 est trop faible dans notre alimentation.

Les avantages du lait d’origine biologique…

Aujourd’hui plusieurs études de grande envergure (« méta-analyses ») aboutissent à la conclusion que le lait d’origine biologique jouit d’une qualité nutritionnelle supérieure à son homologue produit en conventionnel.  Elles contredisent donc les études précédemment publiées qui avaient conclu que la qualité nutritionnelle du lait biologique était comparable à celle du lait conventionnel. Aujourd’hui, grâce à ces « méta-analyses », c’est-à-dire d’études statistiques qui combinent les résultats de toute une série d’études indépendantes sur la comparaison nutritionnelle du lait bio vs conventionnel, la supériorité du lait bio est mise en évidence.Ces études montrent en effet que le lait bio contient des taux significativement plus élevés de toute une série d’acides graspolyinsaturés bénéfiquespour la santé mais également de protéines. Parmi les acides gras, on recense notamment des taux significativement plus élevés d’oméga-3.Cette différence est aujourd’hui principalement attribuée au régime alimentaire des vaches, avec une prédominance d’herbes & de fourrage grossier (voir l’article Produire du lait à l’herbe ; quand qualité du fourrage rime avec qualité du breuvage…). Onrapporteégalement des teneurs plus faibles en acides gras mono-insaturés dans le lait bio, réputés pour avoir un impact négatif sur la santé.Enfin, on montre que le rapport oméga-3/oméga-6 est plus élevé dans les produits d’origine biologique alors que ce rapport est jugé trop faible dans notre alimentation. De ce qui précède, le lait biologique montre une meilleure qualité nutritionnelle.

Peu d’études sont disponibles sur la différence de composition en vitamines entre les deux modes de production. Néanmoins, il ressort souvent une tendance à des taux de vitamines A et E supérieurs dans le lait  d’origine biologique.

Une critique très souvent avancée par les détracteurs du bio est que la qualité nutritionnelle du lait varie avec les saisons et que les « faibles » différences observées entre le lait conventionnel et le lait bio ne sont pas visibles tout au long de l’année, notamment en hiver lorsque les vaches ne vont plus en prairie. Pourtant, cet argument n’est pas valable au vu des résultats scientifiques nouvellement disponibles. En  effet, une étude publiée en 2011 par l’Université de Cassel, en Allemagne, montre que la qualité jugée supérieure au point de vue nutritionnelle du lait d’origine biologique est maintenue tout au long des saisons.

Références :

Palupi E. et al. (2012), Comparison of nutritional quality between conventional and organic dairy products : a meta-analysis, J. Sci. Food Agric; 92: 2774-2781.

COURTET LEYMARIOS F. (2010), Qualité nutritionnelle du lait de vache et de ses acides gras. Voies d’amélioration par l’alimentation (Thèse de Doctorat)