Passer au contenu principal
Fermer menu

Les fondements de l’agriculture biodynamique (16 & 17 mars)

Les fondements de l’agriculture biodynamique (16 & 17 mars)

Programme :

Vendredi soir 16/03/2018 :
• 19.30 – 20.00 : Présentation du séminaire – buts, méthodologie
• 20.00 – 21.30 : Comment suivre la pensée de R. Steiner par une lecture attentive ?
Étude de l’Introduction de la 2ème Conférence

Samedi 17/03/2018 :
Matin : Développement du concept de l’Individualité Agricole
• 9.00 – 10.30 : Étude de la 2ème Conférence / 1ère partie
• 11.00 – 12.30 : Étude de la 2ème Conférence / 2ème partie
Après-midi : lien entre l’Individualité Agricole et les préparations biodynamiques
• 14.00 – 15.30 : Étude de la 5ème Conférence 1ère partie
• 16.00 – 17.30 : Étude de la 5ème Conférence 2ème partie

Vous êtes potentiellement intéressés d’y participer ? Complétez sans tarder le formulaire en cliquant sur le lien ci-joint. À ce stade il ne vous engage pas… mais il vous permettra de recevoir plus d’informations :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSezabu3jLkD55pMlrKKeGBdnuWie_Jmpu01uOWJRbN_Ai6AyA/viewform?usp=sf_link

En Juin 1924 Rudolf Steiner présenta son Cours aux Agriculteurs à Koberwitz. De retour à Dornach, il présenta dans son allocution du 20/6/1924 ses remerciements aux organisateurs du Cours mais aussi ses préoccupations quant à sa réception. En effet il signala les erreurs « qui peuvent très facilement être commises», notamment lorsque « seule reste une croyance dans les mots, pas même dans les idées ».
Ces préoccupations restent aujourd’hui justifiées, car les idées décrites dans le Cours restent peu comprises. Pour dépasser cette « croyance dans les mots » cette nouvelle capacité des êtres humains que Rudolf Steiner avait décrite dans une oeuvre précédente (GA 8) est nécessaire :
Aujourd’hui la connaissance spirituelle « peut être saisie conceptuellement, parce que la nouvelle Humanité à une capacité de conceptualisation que l’ancienne n’avait pas. Aujourd’hui certains êtres humains peuvent avoir des connaissances du monde spirituel par leur expérience directe ; et d’autres peuvent comprendre ce vécu conceptuellement. Cette capacité manquait à l’Humanité ancienne. »
Dans le Cours aux Agriculteurs, Rudolf Steiner fait appel à cette capacité de conceptualisation. Pour comprendre le cours, il faut donc s’attacher à en saisir les principaux concepts et suivre comment Steiner les présente, les forme puis les applique comme base des mesures pratiques.

L’intention de ce séminaire est d’amener les participants à réaliser ce travail sur le concept fondamental de l’Individualité Agricole. D’abord, la deuxième conférence sera étudiée en détail pour saisir comment Rudolf Steiner présente puis forme ce concept. Celui-ci structure tout le Cours, ce qui sera mis en évidence par un exemple, la 5ème conférence où sont présentées les préparations biodynamiques pour le compost. Ainsi seront éclairés certains aspects conceptuels de ces préparations qui restent aujourd’hui peu comprises.

Méthode : Le but premier étant de présenter la structure logique du Cours, le séminaire s’appuiera sur le travail de texte des deux conférences. Il sera basé sur la participation de chacun, dans un effort de recherche et de compréhension en commun. La lecture préalablee des deux conférences par les participants est vivement conseillée. Il est animé par Alain Morau, doctorant à l’Université de Kassel sur un sujet touchant les préparations biodynamiques.
Pour toute demande d’information complémentaire :
Stéphane Lejoly – 010/87 00 38 – [email protected]
Alain Morau – 00 49 6101 8296032 – [email protected]

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées