Passer au contenu principal

Conseils techniques janvier février 2015

Conseils techniques janvier février 2015

En ce début d’année 2015, tous les conseillers techniques, François, Carl, Prisca  vous souhaitent  une bonne année ainsi qu’une bonne santé et surtout une année pleine de réussite dans vos entreprises.

Au moment d’écrire cet article, les conditions climatiques de ce début d’ hiver ne nous  sont pas connues, mais quelques  rappels  nous semble indispensables.

Surveillez les problèmes de déchaussement (gel,dégel) ainsi que des problèmes de manque de pieds au mètre carré. Cela permettra d’anticiper et surtout d’agir adéquatement au moment le plus opportun et de prévoir les solutions à apporter, par exemple : le roulage des terres, sursemis, ressemis intégral . Dans le cas de figure de sursemis, il faut bien choisir  ses semences pour qu’elles arrivent  à maturité en même temps que les premières  semées. Un comptage  des brins peut vous aider  à prendre  la bonne solution, 300 brins au m² est suffisant pour une céréale d’hiver et en dessous il faudra intervenir soit en augmentant le dosage d’engrais soit en sursemant  voire  ressemant carrément.

Pour les prairies, attention aux  dégâts de gibier, nous remarquons que lorsque les prairies ont été bien ébousées en fin d’automne les dégâts sont beaucoup moins nombreux et dès lors les coûts d’intervention moindre. Les composts sont à prévoir  également à cette époque, les fumiers et lisiers sont des engrais bon marché et donc il est intéressant de bien les stocker en évitant au maximum les pertes au stockage, on peut ajouter des éléments minéraux qui permettent de neutraliser le fumier et donc d’éviter les pertes et aussi améliorer la valeur agronomique de ceux-ci.

Pour les  animaux, nous sommes au milieu de l’hiver et des carences peuvent apparaître,il est donc indispensable de prévoir des cures pour le bétail. Une cure de chlorure de magnésium n’est pas chère et n’a pas son pareil pour la santé des animaux, les doses sont de 30 gr/100kg de poids vif/jour pendant une semaine . Cette  cure renforcera l’immunité de vos animaux , dans le cas de problème cellulaire il diminuera le taux de celui-ci. Il peut être curatif pour les rétentions d’arrière faix en faisant boire 200gr dans de l’eau tiède au moment du vélâge. Nous voulons rappeler maintenant une bonne formule pratiquement équilibrée pour les compléments minéraux de l’hiver, mais celle-ci existe aussi dans le commerce sous quelques variantes  selon la firme. Voici donc la formule la plus utilisée : pour 100kg : 18 kg de sel marin, 40kg de phosphate  bicalcique,  30kg de lithalgue400, 5kg de chlorure de magnésium, 2kg de sulfate de cuivre, 1kg de sulfate de manganèse, 2kg de sélénium et 2 kg d’argile. A utiliser 100 à 200 gr /jour.

Pour les composts, la période idéale d’épandage en prairie se situe fin février début mars pour les sols portant et plus tard début avril pour les autres.  Il est donc important de réaliser ses composts fin janvier  pour qu’ils soient parfait en mars. Des agriculteurs épandent des composts et lisiers sur céréales, avec du matériel adéquat, les résultats sont très appréciables  tant en coût qu’en résultat, pour cela, les conditions climatiques et de portances doivent être optimales.

Nous allons maintenant faire un petit tour sur toutes les possibilités de fertilisation des sols qui ne proviennent pas de l’exploitation et qui sont disponible sur notre territoire. Tout d’abord un petit rappel sur les formes d’azotes.  Dès le mois de février jusqu’en avril –mai, les végétaux ont un grand besoin d’azote pour leur développement. L’assimilation de l’azote par les plantes ne peut se faire que sous sa forme nitrique. La seule forme d’azote pour répondre aux besoins est  ammoniacale. Il s’agit de la forme sous laquelle l’azote est stocké notamment dans les fumiers et lisiers. Après l’application des engrais organiques sur les terres et prairies, l’azote ammoniacal sera libéré sous forme nitrique dès que les conditions climatiques, notamment de chaleur, le permettent.

Nous avons contacté la majorité des firmes qui vendent sur notre territoire et nous vous  exposons ici tout ce qu’il y a sur le marché. On trouve principalement des amendements sous forme solide, mais il y a une firme qui propose une forme liquide. Dans les formes solides , il faut faire attention à l’origine des produits et par conséquent,  l’assimilation par la plante sera plus rapide ou pas. Les formulations sont tellement nombreuses que les énumérer serait trop long,  mais lorsque l’on possède une analyse du sol , on peut trouver la formule qui conviendrait le mieux. Il y a moyen de corriger avec des éléments simples ou composés tels que le phosphore et la potasse, seul ou associés  et cela à des dosages différents. Il peut également y avoir une association entre l’ azote organique, la potasse et  le phosphore. Il existe aussi une association azote organique et du phosphore.  De même des éléments mineurs peuvent être présents dans les formulations ou pas et par conséquent être décisifs dans le choix du produit sachant que ces éléments mineurs peuvent faciliter l’assimilation par la plante. Certaines firmes proposent  des composés minéraux qui modifient l’environnement où évoluent les micro-organismes, cela  stimule  la vie microbienne du sol  et par conséquent  améliore la fertilité  et influence positivement le développement des plantes .Toutes ces formulations sont présentes dans votre revue sous forme publicitaire.

Les semis de printemps

Pour les prairies : Ce sera surtout les réparations dues soit au gel ou aux dégâts des sangliers ou les deux, les nouvelles prairies seront implantées de préférence en association avec une céréale associée également avec des pois par exemple.

Pour les céréales : Dès fin février si les conditions sont optimales, on peut prévoir des semis.

Orge seule , 350 grains /m2

Avoine seule, 350 grains/m2

Pois protéagineux, 110 grains/m2 ou 280Kg /ha

Céréales associées, Orge 80kg + Pois100Kg ou Orge 100kg + 40 kg avoine + 20Kg pois

Triticale(alternatif)+ pois et avoine

Céréales en mélange pour ensiler ou pas, vesce 30kg + 30Kg de pois + 70 kg d’avoine + triticale 70Kg

Triticale 50Kg + Avoine 50KG + 15 Kg Trèfle violet + 8Kg Ray grass italien

Féverole de printemps, de 160 à 220 Kg /ha

Lupin, 200kg /ha

Nous prévoyons des visites sur les nouvelles cultures tel que le quinoa, le chanvre. En Juin, si vous êtes intéressés,  contactez – nous et nous ferons notre possible pour organiser avec d’autres associations ces visites.

Pour toutes autres informations  ou conseils , contactez –nous  ,et nous ferons le maximum pour vous aider.

François Grogna  0499 /189591

Carl Vandewynckel   0478/753000

PriskaSallets   0472/506210