Tout opérateur désireux de produire ou commercialiser des produits alimentaires faisant référence à l’agriculture biologique qu’il soit producteur, transformateur, distributeur ou point de vente, est obligé d’être contrôlé par un organisme indépendant et accrédité pour le contrôle et la certification des produits biologiques.

En Wallonie et à Bruxelles, 3 organismes de contrôle officiels reconnu par la région Wallonne et Bruxelloise ont cette mission:

Le contrôle sert à évaluer la conformité des produits bio par rapport aux règles européennes. Il est exercé à chaque étape de la transformation du produit. Il se fait sur rendez-vous et de manière inopinée. Il s’effectue toujours sur le terrain. Concrètement, il consiste majoritairement à visiter les entreprises ou exploitations, à prélever des échantillons de sol, de récoltes ou de viandes, à contrôler la provenance des matières premières et à vérifier la conformité de l’étiquetage.

Si le contrôle est conforme, l’organisme officiel délivre un certificat attestant de l’origine biologique des produits contrôlés. Dans le cas contraire, l’organisme sanctionne l’entreprise selon une grille applicable en fonction des cas concrets d’irrégularités et d’infractions constatés. La sanction peut aller d’un simple avertissement à l’interdiction totale de commercialiser tout produit portant le terme « bio ».

Les produits bio importés pour compléter l’offre locale suivent la même réglementation que les produits européens. Ils sont à la fois contrôlés dans leur pays d’origine et à leur arrivée sur notre territoire. Les labels privés (Biogarantie®, Nature et Progrès, …) ne dispensent pas du contrôle officiel.